AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welcome to my life - Souvenirs [Nikki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

AGE : 27 ans
CÔTÉ COEUR : Pris, mais il ne l'admet pas
QUARTIER D'HABITATION : En coloc à st michael's hill
AVATAR : Harvey Newton Haydon
CRÉDIT : Ilyria

MESSAGES : 29
POINTS : 130
DATE D'INSCRIPTION : 06/10/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Welcome to my life - Souvenirs [Nikki]   Lun 6 Nov - 6:40


welcome to my life
Nikki



Beaucoup de route pour un simple match de Polo. Pourquoi avoir choisis la ville de Plymouth? Pour la simple raison que nos chevaux, tout comme nous, en avons marre de notre vieux terrain de Bristol. Simple match? C'est vrai pour les autres, mais pas pour moi. Il y a quelques mois, j'ai finalement réussis à acquérir le dernier poulain de ma Isis: Pearl Harbor. Je ne suis aucunement responsable de nom choisis, mais ce qui est sûr, c'est que ce cheval de polo argentin le porte fièrement. Voilà des semaines que je l'entraîne et croyez-moi, ce ne fut pas une partie de plaisir. Souhaitant, le "préserver", l'étalon a donc le caractère qui va avec. Aujourd'hui sera le premier match du gris pommeler, couleur amené à disparaître avec le temps, effectivement, tout comme sa mère, il deviendra entièrement blanc vers ses dix ans. Les oreilles droites, mon cheval ne lâche pas le terrain des yeux et plus la foule se fait nombreuse, plus monsieur perd patience. L'entier piétine sur place et même en tenant ses rênes à deux mains, je peine à le retenir. Un aussi grand voyage était également une première pour lui, les conditions ne sont donc pas les meilleures pour débuter sa carrière, mais je ne m'en fais pas pour lui, c'est dans ses gênes ! Tout comme mes coéquipiers, j'enfile mon casque et met le pied à l'étrier. Une fois en selle, je cherche à travers le public un visage qui est loin de m'être inconnu. Ça aussi c'est une première: Nikki Cobain qui vient me voir à l'un de mes match. Je lui fais un grand sourire et un geste de la main, Pearl Harbor profite de ma distraction pour reculer dans les autres chevaux de l'équipe, provoquant ainsi un beau bordel. Une des jument à la réaction débile de se cabrer, arrivant presque à faire tomber son cavalier. Retenant un rire, je pose ma canne sur l'épaule, attendant le signal.

Malheureusement, nous avons perdus, chose fréquente lorsque l'on joue sur un terrain qui n'est pas le notre. Pearl Harbor semble néanmoins s'être éclaté et nos six points marqués en binôme ne sont pas passés inaperçus. Je félicite mon compagnon en lui caressant énergiquement l'encolure. Le gros est trempé et a visiblement besoin d'une douche. en effet, sa robe est couverte de boue. Comme l'exige la tradition, le public tente de replacer les mottes d'herbe arrachées avec leurs pieds, tandis que les joueurs des deux équipes confondus discutent avec de la famille ou des amis. Je me laisse glisser du côté gauche de mon cheval et me dirige vers ma coloc, les jambes engourdies. Grand sourire aux lèvres, je lui donne une tape sur l'épaule, afin d'attirer son attention.

- Cool, t'as pu venir Cobain !

D'un mouvement de tête, je lui fait signe de venir, afin de nous diriger vers les écuries, là où nous serions à l'écart de tous. En arrivant, je tend les rênes à Nikki, afin qu'elle me retienne l'animal le temps que lui accroche une partie de son licol autour de son encolure. Chose faite, je m'empresse d'enlever le filet de mon compagnon, qui semble satisfait d'être libéré de son mord. Je laisse d'ailleurs tremper celui-ci dans un seau d'eau et je le défait ensuite de sa selle. Pearl Harbor est ce qu'on pourrait qualifier de géant et avec Nikki à ses côtés, c'est d'autant plus frappant. Je m'accroupis auprès de l'étalon, afin de lui enlever ses protections et je souris de nouveau en regardant la brune:

- Ça va, t'as bien aimé? Tu dois te demander pourquoi je t'ai fait venir ici pour un simple match, non? En fait, ça, ce n'était que le début, le plus marrant reste à venir, mais pour ça, il faudra aller se changer et dans mon cas: prendre une bonne douche !

À l'aide d'une brosse à dents, je nettoie le mord et à l'aide d'une autre brosse je m'attaque au reste de l'équipement. Je rassemble le tout dans une caisse prévu à cet effet et je fait ensuite passer mon bras dans le filet, afin de caler celui-ci sur mon épaule.

- Ne bouge pas Cobain, je dois ramener tout ça, en attendant, je te laisse faire connaissance avec Pearl Harbor.

J'attrape la selle avec mon autre bras, m’empare du reste et c'est ainsi chargé que je pars en direction de la sellerie. Je reviens avec une nouvelle caisse, ainsi que deux bouts de pain et une carotte, chose qui n'est pas perçu inaperçu aux yeux de l'équidé. Je pose le tout au sol, sauf les friandises. Je pose un bout de pain dans la main de la brune.

- Je te laisse le récompenser, pendant que je le douche. Assure-toi de garder la main bien à plat, sinon les doigts vont partir avec.

Je me courbe de nouveau en deux, afin d'attraper l'un des pied de l'étalon, c'est donc les uns après les autres que je cure ces derniers, afin d'enlever la terre qui s'y est logé. J'allume ensuite le tuyau d'arrosage et donne en premier lieu à boire au cheval. Je baisse la tête, afin de regarder Nikki, qui se trouve de l'autre côté.

- Tu veux le doucher?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin dédoublé

AGE : vingt-cinq ans.
CÔTÉ COEUR : le coeur penchant secrètement pour un beau brun assez con.
QUARTIER D'HABITATION : st michael's hill, en colocation.
AVATAR : kate harrison.
CRÉDIT : balaclava.

MESSAGES : 69
POINTS : 328
DATE D'INSCRIPTION : 17/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Welcome to my life - Souvenirs [Nikki]   Mar 14 Nov - 21:50

J'avais conduis quelques heures jusqu'à la ville de Plymouth, où Claüs avait un match de Polo. Ne sont pas rare les fois où il m'invitait à venir voir ses match, mais la plus part du temps je déclinais l'offre, pas par manque d'envie, mais par manque de temps. Enfin, c'est ce que je lui faisais croire, parce qu'au fond, je trouvais que notre relation prenait une tournure complètement différente, l'impression que mes sentiments passaient au niveau supérieur et la seule pensée de me retrouver seule avec lui, me rendait nerveuse. Parce que c'était plus facile de contrôler mes pulsions à la villa, parce qu'il y avait nos colocs aux alentours, mais une fois seule à seule, c'était différent. Complètement différent. Mais va savoir pourquoi, même si je l'avais prévenue que je doutais que j'irai, je m'y étais tout de même rendu. N'ayant pas pris la peine de le prévenir de mon soudain changement d'avis, je m'étais dit que je lui ferai la surprise. Et à peine arrivée sur les lieux, le parking est remplis de voitures, mais complètement désert de gens, c'est seulement à ce moment que je me mets à stresser légèrement. M'empressant de sortir de la voiture, je range les clefs dans les poches de ma veste et j'embraye le pas jusqu'aux gradins, où je découvre environs une centaine de gens. M'excusant environs une dizaines de fois du dérangement, « Pardon, excusez moi je voudrai passer.. », je me fraye un chemin entre les gens et m’assoies à la première place que j'aperçois de libre. Assise légèrement en hauteur, je vois tout à la perfection et je le vois lui, Claüs, sur son cheval. Et je souris, parce que je ne peux pas m'en empêcher. C'est plus fort que moi. Puis contre toute attente, il arrive à trouver mon regard parmi tout les gens présents, comme s'il n'y avait eu que moi dans les gradins. Lui rendant son signe de main, je laisse échapper un gloussement en observant le bordel qu'avait causé son cheval en reculant dans les autres chevaux de l'équipe. Après quelques minutes d'attente, le match commença enfin. Les paries sont fait et moi, je mise tout sur notre équipe de Bristol.  

Ils ont perdus, je vois les gens de l'équipe gagnante applaudir la victoire de leur équipe locale et moi je roule des yeux et me tais, cherchant dans l'une de mes poches, mon portable pour prévenir Imogen de leur défaite. C'est elle qui m'avait demandé de le faire et j'avais accepté de bon coeur, parce que la tension s'est beaucoup diminué entre nous depuis notre dernière conversation. Au grand bonheur de nos deux autres colocs. Je souris, face à cette pensée lorsqu'une main sur mon épaule attira mon attention. Relevant les yeux de mon écran, je range de nouveau ce dernier et souris à pleine dents. « Cool, t'as pu venir Cobain ! » J'acquiesce en signe de réponse et le suis, lorsqu'il me fait signe de l'accompagner. Je le regarde quelques secondes sans rien dire. « Moi qui pensait que ma présence allait te porter chance. » Je rigole, sincère et tient d'une main ferme les rênes qu'il me tend. J'ai l'air si petite et inoffensive face à son cheval, mais je ne craignais rien, j'avais l'habitude avec ces bêtes. En ayant deux moi-même à l'écurie de mes parents, j'avais souvent l'habitude de les monter. Et voir Claüs sur son cheval aujourd'hui, m'a faite réaliser à quel point ça me manquait. Flattant de ma paume de main le bout de sa tête, je souris, me sentant légère, en confiance. « Ça va, t'as bien aimé? Tu dois te demander pourquoi je t'ai fait venir ici pour un simple match, non? En fait, ça, ce n'était que le début, le plus marrant reste à venir, mais pour ça, il faudra aller se changer et dans mon cas: prendre une bonne douche ! Ne bouge pas Cobain, je dois ramener tout ça, en attendant, je te laisse faire connaissance avec Pearl Harbor. » Je suis pas certaine de comprendre où il veut en venir. Me demandait ce qu'il était entrain de concocter, je le laisse poser un bout de pain dans ma main, sans broncher et sans le quitter des yeux. Et lorsqu'il me conseil, je souris en coin, loin d'être une novice dans l'art de nourrir les animaux. « Qu'est-ce que tu me réserves encore, Mckinsley ? » Moi qui insupporte les surprises et le pire dans tout ça, c'est qu'il le savait. Je secoue la tête en rigolant, avant de nourrir Pearl Harbor. Et tandis qu'il se met à curer les pieds de l'étalon, il me propose de le doucher. Évidement, j'accepte. Prenant le tuyau d'arrosage dans ma main, je commence à le doucher de bas en haut en discutant du match tranquillement avec Claüs et une fois le cheval douché, mon regard passe du tuyau d'arrosage à Claüs. Histoire de ne pas énerver le cheval, je sors de la cage et demande à Claüs de m'accompagner, ce qu'il fait après avoir refermé derrière lui. « T'as pas dit que tu devais prendre une douche, toi aussi ? » Sans lui laisser le temps de répondre j'arrose ses bottes, j'arrête, rigole et recommence. Je stop de nouveau, avant d'arroser ses pantalons, puis l'arroser de la tête au pied, complètement. Sans scrupule, parce que je savais qu'il avait des vêtements de rechange, il y avait fait référence un peu plus tôt. Et même s'il est trempé de la tête au pied, je ne peux m'empêcher d'éclater de rire et d'arrêter. Lorsqu'il se lance sur moi pour me retirer des mains le tuyau d'arrosage, je me retrouve mouillée de la tête au pied aussi, mais je ne cesse de rire. Parce que l’instant était beau, si beau qu’il aurait fallu le photographier. Si beau qu’il aurait fallu le marquer à vie pour ne pas l’oublier. Et notre complicité était au summum, elle était plus grande qu’elle ne l’avait jamais été. « C'est moi ou on se retrouve souvent trempés, lorsqu'on est seul tous les deux ? » Je fais référence à la première fois où je me suis pointée chez lui et qu'on s'est fait attaquer par son saleté de chien et cette fameuse fois, sur la plage, à la villa de vacance de ses parents. « J'espère que quand t'as dit qu'on devait se changer, t'as pensé à m'apporter un vêtement de rechange, parce que moi, j'ai rien apporté du tout. » Vrai, parce qu'en venant ici, j'avais aucune idée qu'il me réservait quelque chose d'autre, qui allait m'obliger à me vêtir autrement. Par pitié, faite que ce ne soit pas une robe.





Revenir en haut Aller en bas
 
Welcome to my life - Souvenirs [Nikki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» City Life sur Macbook ?
» city life edition 2008
» [Half-Life] Jumping Aera
» Half Life 2 Survivor vers 1 & 2 (Taito Type-X+)
» [Résolu] Ravenous Trap + Capacité dredge (life from the loam)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Live your life :: outside bristol. :: L'Angleterre.-
Sauter vers: