AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 two ghosts (hellias)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: two ghosts (hellias)   Jeu 26 Oct - 5:37

Sirius était seul, il avait préféré une nouvelle fois s'isoler parce qu'il avait eu peur du jugement de sa famille.Comme c'était possible que ce cauchemar continue? Il n'avait rien fait mais personne ne l'avait cru. Londres l'avait détruit, lui et son rêve d'être la star des ballets. Il se retrouvait à Bristol, sans rien faire. Il attrapa une bouteille d'alcool et il alla faire le tour. Au moins quand il buvait, il avait l'impression d'être un autre. Et s'il y avait que l'alcool. Il y avait autre chose, plus fort, plus puissant qui l'emmenait loin. Et là, il pouvait être une star de la danse classique s'il souhaitait, personne ne l'arrêterait. La drogue. La drogue résonnait comme des notes de piano pour lui et Sirius devenait la marionnette de la drogue qui l'entraînait au rythme de ses envies. Mais il en avait plus. Et il se sentait sérieusement en manque. Il se rendit à Castle Park, il trouverait bien quelqu'un qui viendrait et qui pourrait lui en proposer. Il l'espérait. Sinon il ne tiendrait pas.

Il finit sa bouteille de whisky et il balança. Si les autres le voyait, il serait l'étoile morte, l'étoile éteinte qui ne brillerait plus jamais. Drôle de comparaison en vue de son prénom. Sirius aurait voulu rire mais en fait, il ne trouvait pas ça drôle. Soudain, il vit quelqu'un. Un blond. Il s'avança jusqu'à lui et il dit:

"Salut! Tu aurais pas une cigarette?"

Sirius remit sa mèche derrière son oreille, mais il tenait à peine debout. Il fixa le blond et réprima tout commentaire. Il était assez mignon à ses yeux mais lui était complètement saoul. Et il pourrait dire n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre du mois

AGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : Une sensation de verre pilé dans les artères qui abîme sûrement moins son cœur que les sentiments.
QUARTIER D'HABITATION : Bristol east.
AVATAR : Evan Peters
CRÉDIT : Moony

MESSAGES : 147
POINTS : 177
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: two ghosts (hellias)   Ven 27 Oct - 4:23

Hellias était brisé, sonné, perdu depuis le départ d’Evan. Il se sentait mort à l’intérieur. C’était presque comme s’il pouvait sentir ses organes pourrir. C’était comme s’il errait sur terre sans foi ni but. Il ne savait plus quoi faire, à part noyer son chagrin dans les bouteilles d’alcool, seule décoration dans son appartement bien vide. Il était parti. Il avait tout amené avec lui. Il avait détruit le peu d’espoir, le peu de lumière qui existait dans les ténèbres de sa vie.

L’âme brisé, le corps titubant de chagrin, il errait dans les rues de Bristol à la recherche d’un client qui voudrait bien participer à l’augmentation de son salaire pour qu’il se barre d’ici lui aussi. Il essayait de trouver une réponse, une solution, mais il n’en voyait aucune. Pour seul ami, son paquet de cigarette qui se vidait à une grande vitesse. Il ne lui en restait que cinq depuis qu’il l’avait entamé il y a trente minutes. Il en glissa une entre ses lèvres, l’alluma, et se délecta de ce poison qui courait dans ses veines, quand un jeune homme arriva près de lui. Il était tellement bourré qu’il aurait pu l’entendre arriver de l’autre bout de la ville avec sa démarche maladroite.

Il lui tendit son paquet de cigarette suite à la demande de cet inconnu qui le laissait perplexe. Pourquoi voyait-il Evan sous ses traits fins ? Il perdait la tête.

- Tu cherches quelque chose ? demanda-t-il.

Peu de monde se baladait entre ses rues simplement pour faire une promenade de santé, donc il se doutait bien qu’il n’était pas là par hasard.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: two ghosts (hellias)   Ven 27 Oct - 5:48


L'inconnu lui avait tendu son paquet et Sirius en prit une. Sa main tremblait et elle trahissait son manque de drogue. Mais Sirius ne voulait pas s'apitoyer sur lui même. Sinon sa jumelle sentirait quelque chose et elle pourrait découvrir que Sirius se détruisait à petit feu.

"Merci! Je te revaudrais ça.... "


Alors que Sirius avait vidé une bouteille de whisky et fumait, il repensa au moment où il était encore à l'école de danse et où son corps s'élançait au rythme de la musique. Un rêve bousillé. L'inconnu lui parla. Il lui avait demandé s'il cherchait quelque chose. Peut être bien qu'il pourrait l'aider.
L'alcool l'aidait à être moins timide, moins renfermé sur lui même. Alors il hocha la tête et il répondit:

"Ouais je cherche un truc qui pourrait me détruire autant que Londres l'a fait... si tu vois de quoi je veux parler..."


Sirius fronça les sourcils malgré l'alcool. Même bourré, il arrivait à se laisser bouffer par cette histoire. Il reprit alors:

"Au fait je m'appelle Sirius... et je viens de rentrer de la capitale comme tu peux le comprendre.... Un conseil, vieux, ne va jamais à Londres.. Si t'as pas un sou en poche et leur mentalité de bourgeois, tu te feras bouffé...
comme moi..."


Et il se mit à rire bêtement. L'alcool sans doute. Il ne tenait pas beaucoup l'alcool mais au moins, il arrêtait de se croire responsable de l'accident de sa partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre du mois

AGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : Une sensation de verre pilé dans les artères qui abîme sûrement moins son cœur que les sentiments.
QUARTIER D'HABITATION : Bristol east.
AVATAR : Evan Peters
CRÉDIT : Moony

MESSAGES : 147
POINTS : 177
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: two ghosts (hellias)   Sam 28 Oct - 16:23

Hellias n’avait pas vraiment la tête à faire connaissance avec des inconnus. La douleur de la perte l’avait complètement vacciné contre une autre rencontre. Il avait mal. Tellement, qu’il voyait Evan. Tellement, qu’il pouvait encore sentir le goût de ses lèvres sur les siennes. Tellement, qu’il avait l’impression qu’il l’attendait tranquillement dans son appartement. Il n’avait toujours pas fait le deuil. Pour lui il était toujours là quelque part, et partout où il passait, il le voyait.

Il hocha la tête suite aux remerciements du jeune inconnu. Qu’est-ce qu’il aurait aimé lui aussi là, s’anesthésier le cœur et l’esprit ; ne plus être présent, ne plus exister dans sa propre enveloppe charnelle qui portait les stigmates de sa douleur morale.

- Je crois que j’ai ce qu’il te faut, répondit-il en pensant à une drogue en particulier. Tu pourras planer à cent milles avec ça, ajouta-t-il en lui montrant un petit sachet rempli de cristaux bruns.

C’était du crack, ou la pire drogue qui existait sur cette Terre. C’était la cocaïne du pauvre, un truc pas cher mais hautement addictif. Il arrivait à fidéliser tous ses clients avec ça, tant la descente était dure à supporter. Est-ce qu’il l’aurait proposé à Evan ? Surement pas, mais il avait une telle souffrance en lui qu’il voulait faire payer tous ceux qui pouvaient un tant soit peu lui ressembler.

- Sirius, l’herbe est pas plus verte à Bristol. Un conseil, n’accorde ta confiance à personne. T’es mignon, et très franchement fais attention aux rencontres que tu peux faire, et je peux presque dire que je m’inclus dedans, haussa-t-il les épaules. Tu peux m'appeler Hell.

Il en avait rien à faire de ce qu’il pouvait penser, ni de l’argent qu’il pouvait se faire aujourd’hui, en réalité, il venait de réaliser que même partir loin ne le sauverait jamais de lui-même. D’ailleurs, il lui avait fait un compliment sans même s’en rendre compte.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: two ghosts (hellias)   Dim 29 Oct - 7:29


Le garçon en face de lui semblait aussi perdu que lui, il semblait que quelque chose n'allait pas. S'il n'était pas alcoolisé, Sirius se serait inquiété, parce qu'il était comme ça. Il pensait souvent aux autres avant lui même. Il ne savait pas être égoïste. Mais le garçon lui proposait de la drogue. Sirius était ravi, bien que son coeur battait à mille à l'heure. Il arrêterait de penser à ce qu'il avait fait. Car à force, Sirius pensait qu'il était coupable d'avoir brisé la carrière de sa partenaire. Il sortit le peu d'argent qu'il avait. Il en avait même piqué à sa soeur pour pouvoir acheter ce qu'il fallait.

"Merci pour tout, Hell... Et ne t'inquiète pas ma confiance je l'accorde plus à personne...."

Il était nerveux. Trop nerveux. Hell lui avait fait un compliment et il s'était mis à rougir. Alors comme il faisait d'habitude, il tortilla sa mèche de cheveux.

"Mes rêves ont été brisés et aujourd'hui je suis plus rien... au moins, je pourrais planer... je penserais plus à toute cette douleur qui me brûle.... "

Si ses parents le voyaient.. Mais Sirius n'en avait clairement à rien à faire.

"J'ai plus beaucoup d'argent mais j'espère que ça sera suffisant..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Membre du mois

AGE : 23 ans
CÔTÉ COEUR : Une sensation de verre pilé dans les artères qui abîme sûrement moins son cœur que les sentiments.
QUARTIER D'HABITATION : Bristol east.
AVATAR : Evan Peters
CRÉDIT : Moony

MESSAGES : 147
POINTS : 177
DATE D'INSCRIPTION : 18/08/2017
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: two ghosts (hellias)   Mar 31 Oct - 6:31


Hellias sentit son cœur battre à tout rompre. Bizarre, parce qu’il ne battait jamais aussi fort que lorsqu’Evan perdait son regard dans le sien. Il voyait dans ce jeune homme une âme perdue à protéger. « Non, Hellias, pas encore une fois », se disait-il intérieurement. Il ne pouvait pas retomber dans ce piège, il devait se ménager. Pourtant, quand il entendait la voix brisée de Sirius et qu’il s’était mis à enrouler une mèche de cheveux autour de son doigt nerveusement, il voyait Evan. Son Evan. Son amour déchu qui l’avait laissé à son triste sort. En même temps, cela confortait Hellias dans le fait qu’il était mauvais. Il l’avait toujours su mais avait trouvé une lueur d’espoir dans les yeux clairs du jeune homme qu’il avait aimé plus que sa propre vie.

Il était donc tiraillé entre l’envie de lui donner ce poison, et l’envie de le prendre dans ses bras, mais la douloureuse haine qu’il portait à l’intérieur lui sommait de traiter Sirius comme un client normal. Il prit l’argent, le compte y était pour la dose qu’il comptait lui fournir. Il lui tendit la drogue, et à cet échange, frôla sa main. Hellias sentit un courant électrique le traverser.

- Je te connais pas, mais c’est la dernière fois qu’on se voit. C’est pas pour toi la drogue. C’est pas pour un nouveau départ. J’espère que tu iras mieux au moins pour aujourd’hui, répondit-il, sincèrement.

Il ne pouvait plus le voir entant que client car il lui faisait un certain effet. Une partie lui voulait entretenir son addiction pour le revoir, encore et encore, mais il ne fallait pas. Ce n’était pas sain.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: two ghosts (hellias)   

Revenir en haut Aller en bas
 
two ghosts (hellias)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ghosts of Dragonspear Castle
» ghosts from the past
» Ghosts of Dragonspear Castle - Les personnages
» Ghosts of Dragonspears Castle - Résumé
» A l'eau! Pavillon Détente?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Come and Play :: la corbeille.-
Sauter vers: